Evolution ou révolution des Eveillés ?

Publié le par PH'ART

Révolution ! révolution ! tout homme révolté contre la Crise humaine a ce mot faussement magique à l'esprit, ou à la bouche s'il est politiquement engagé. Révolutionner serait donc la solution systématique pour traiter une situation devenue insupportable ? Faire la révolution serait-il le seul remède pour traiter la Crise existentielle qui ronge en profondeur les organes vitaux de la société humaine ? Notre réponse est absolument non !

 

Nous savons maintenant par une trop longue expérience que le traitement par les méthodes "douces" ( politiques, économiques, écologiques, etc ) ne consiste qu'à panser les plaies, à calmer tant que faire se peut la douleur, mais qu'il n'a aucun effet thérapeutique sur la maladie en soi ; d'autant plus que le nombre de charlatans sévissant dans ce secteur est tragiquement exponentiel ! Et puis nous n'allons pas indéfiniment changer et alterner les marques de pansements.

 

Vouloir révolutionner un système malade, c'est par définition vouloir l'éliminer radicalement pour le remplacer par un nouveau, en pleine santé. Imaginez un médecin révolutionnaire qui n'aurait comme remède à la maladie que l'euthanasie des corps malades et leur remplacement par des nouveaux-nés sains, ou encore le maçon qui détruirait systématiquement toute habitation aux murs fissurés sous prétexte que l'on peut construire des maisons neuves. Ces solutions vous paraissent évidemment absurdes n'est-ce pas ? Elles sont effectivement absurdes de par leur expéditivité méthodique ; elles le sont encore plus sur un plan existentiel plus fondamental ! 

 

Dans les deux cas cités en exemple ci-dessus nous constatons que les traitements ne visent absolument pas la maladie affectant les structures "être humain" et "habitation" ; la structure est remplacée mais le mal subsiste potentiellement, n'attendant qu'une nouvelle opportunité de toucher les nouveaux "corps". C'est ainsi que toutes les révolutions, quel que soit le domaine sociétal qu'elles révolutionnent, déçoivent ceux qui y ont cru. "En fait cela n'a rien changé dans le fond" se dit-on alors. Et bien non évidemment que cela n'a rien changé fondamentalement à la condition humaine ! Pourquoi ? parce que ce que nous entendons en vérité par "changement de fond" c'est un changement spirituel, un changement de l'état d'esprit humain !

 

Jusqu'à présent nous les Eveillés proposons exactement le même mode de traitement radical de la Crise humaine que le médecin et le maçon de nos exemples ; mythologiquement nous voulons absolument détruire ce qui est ( idée de fin du monde, d'un monde ) pour instaurer à la place notre âge d'or. Mais pas plus que la révolution des "corps" malades la révolution de la société humaine malade ne supprime intriséquement la maladie ; la preuve, toutes les périodes historiques appréhendées comme des âges d'or ont fini par succomber à la maladie qui n'était en réalité qu'en sommeil, blotti au plus profond du corps social comme un cancer qui attend son heure.

 

Nous savons tous que la maladie qui revient régulièrement et inexorablement affecter mortellement le "corps humanité" a toujours pour cause une grave déficience d'enthousiasme. Nous préférons ici le mot "enthousiasme" à celui de "foi" parce que que la foi, renvoyant à l'espérance en la toute-puissance divine, est réductrice par rapport à toutes les formes multiples que l'Eveil peut prendre pour s'exprimer idéalement.

 

Quel traitement s'applique raisonnablement à un corps humain manquant d'une substance nécessaire à son épanouissement vital ? On soigne bien entendu les dégâts organiques résultant de cette déficience mais on ne s'arrête pas à cela ; on apporte au corps malade l'élément fondamental qui fait défaut à son fonctionnement  sain ! Tous ceux qui luttent pour soigner les affections organiques de la société inconsciente contribuent  heureusement à son maintient en Vie tant que possible ; mais ce dont la société a besoin pour renaître c'est une  transfusion massive d'Enthousiame !

 

Notre Réseau d'Eveillé n'appelle pas à une révolution de la société mais à une prise de conscience des Eveillés... une Evolution ! Chaque Eveillé doit réfléchir aux moyens divers par lequel il peut concrétement injecter de l'Enthousiasme dans le "corps société". Nous l'avons déjà dit, tous les moyens d'expressions ( évenements, oeuvres, activités, etc ) sont bons ! Il faut juste que vous proposiez  vos projets et que nous réfléchissions ensemble à la manière de les réaliser sur le plan matériel, avec tout ce que cela implique comme condition de faisabilité, y compris la rentabilité  financière! Il est bon d'insister sur ce dernier point tant les doux rêveurs sont légion chez les idéalistes de la bonne conscience sociale et humanitaire.

 

Peut-être est-il utile de rappeler ce qu'est l'Enthousiasme et sa vertu existentielle :

 

Être enthousiame c'est être intérieurement transporté par une joie qui vient de l'intérieur, comme si notre ex-istence était animée, inspirée, par une "Force" qui ne dépend pas des contingences extérieures ! Et ex-ister avec enthousiasme c'est rendre infiniment moins laborieuses les "petites" contraintes de la Vie !

 

Appelez la Force de l'enthousiasme comme vous le voulez, philosophez tant que vous voulez sur son mystère, sa substance, son essence... mais ne restez pas trop longtemps au comptoir des illuminés qui "causent toujours" car vous risquez de confondre la Magie des Eveillés et les illusions des paumés ! Oeuvrez ! oeuvrez ! L'Entousiasme doit être préalablement projeter en un "objet" matériel pour être assimilable par la société malade ! Et pour oeuvrer objectivement et durablement il faut nécessairement que et le maître d'ouvrage ( notre Réseau d'Eveillés ) et les maîtres d'oeuvres ( nous les Eveillés ) puissions vivre ( au sens "alimentaire" du terme ) de cette production Enthousiasme. 

 

Eveillés ! Inscrivez-vous à la newletter de ce blog.

 

Lien vers un autre article du blog : l'Eveil, substitut sublime du plaisir.

 

 

Commenter cet article