"Hippies des champs" vs "hippies des villes".

Publié le par PH'ART

Le hippie "socialisé" est-il nécessairement un yuppie ou un bobo ? On pourrait répondre idéalement - c'est ce que nous pensons - que "hip" est un état d'esprit et qu'il peut aussi bien animer la conscience d'un nomade illuminé que celle d'un cadre supérieur. Peace and love ! Tolérance ! Liberté ! Ethique ! s'empresseront de faire valoir les gardiens romantiques du sanctuaire de la conscience "hip".

Alors, pourquoi donc notre Réseau fait-il l'objet de propos discriminatoires de la part même de certaines personnes qui se réclament de la Rainbow Family ? Que lui repproche-t-on à notre Réseau ? Et bien cela tourne toujours autour de la même obsession, de la même paranoïa qui gangrène la famille humaine "hippie" depuis le début !

Le "hippie des champs", entendons le hippie "nomade" a la phobie du "hippie des villes", entendons "le hippie dans l'âme". Mais en vérité, socialement parlant, le pourcentage de nomades à temps plein est très faible. Le très grande majorité des hippies nomades ne le sont que le temps d'un rassemblement communautaire ; le reste du temps, ils consomment et produisent comme n'importe quel citoyen lambda.

C'est ce refus de ce fait réaliste qui a conduit justement beaucoup de hippies des premières heures a se désidentifier socialement du courant ostentatoire hippie.

La valeur qui fait l'enchantement des rassemblements communautaires hippies c'est l'utopie ; nous devons certes défendre cette valeur idéologique ; mais pas jusqu'à perdre contact avec la réalité sociale ! L'utopie enchanteuse des "hippies des champs" est une dynamique de foi, la croyance en la possibilité et l'avénement d'un monde meilleur.

Seulement, une utopie est par essence limitée à son espace d'espérance. Au-delà de cet espace idéologique est la réalité sociale matérielle. Et dans cette réalité des hippies dans l'âme font tout ce qu'il peuvent pour vivre de ce qu'ils produisent et nourrir leurs enfants. Sont-ils pour autant des yuppies ou des bobos ?

Qu'est-ce qu'un yuppie ? C'est une personne qui ne pense à l'argent qu'en terme de capitalisation. Qu'est-ce qu'un bobo ? C'est une personne qui a suffisament de moyen financier pour laisser libre court à son style d'expression existentielle. En quoi le fait de considérer la condition des hippies socialisés fait-il formellement de notre Réseau un suppôt de yuppies ou de bobos ? 

 

Liens vers d'autres articles :  Les "hippies", tous des ados ? ;  L'habit ne fait pas le "hippie" ! ;  L'autre côté de la "Rainbow family". ;  Des "hippies" enchanteurs ! ;  Ethique: le dire avec des pavés ou des fleurs ? ;  New-Âge, l'Eveillé ? ;  Les Eveillés, des hippies repentis ?

Commenter cet article