L'Eveillé mis à nu.

Publié le par PH'ART

L'article  Recherchons "petite maison dans la prairie". , publié hier, a suscité immédiatement pas mal de réactions ; comme d'habitude les premiers à se manifester sont les désenchantés, ceux dont nous parlons ici  Le marché éthique des illuminés !.

Bon, leur raisonnement est simple, "la petite maison dans la prairie" c'est nul, c'est nié, etc. Nous n'allons pas nous étendre là dessus car nous sommes persuadés que ces critiques "enchanteurs de Vie" n'ont lu que le titre de l'article.

Non, ce ne sont pas les sceptiques nihilistes qui nous intéressent aujourd'hui. Nous voulons plutôt parler de ceux qui ont lu cet article Recherchons "petite maison dans la prairie".  mais qui l'ont exactement compris à contre-sens.

En effet, cela vous fera certainement sourire, mais nous avons reçu par mail des propositions de gîtes qui ressemblent esthétiquement à "la petite maison dans la prairie" ; non, nous ne plaisantons pas, il y a même une brochure où les propriétaires et leurs enfants posent devant leur reproduction architecturale, assis sur le gazon, façon photos glacées sur catalogue de contructeur de pavillons pour français moyen ou de tracts d'un célèbre mouvement millénariste ; la femme semble sortir à l'instant de chez son coiffeur et son sourire éclatant de blancheur serait parfait sur un tube de dentifrice ; il ne manque plus qu'une fleur de paquerette sur le bord de la bouche du chef de famille portant un pull jacquard posé sur les épaules et le cliché "bobo" est parfait !

Nous ne voulons pas dire que "authenticité" rime avec "grado" mais au minimum avec "naturel" ! Et puis, ce n'est justement pas d'esthétique que vouler traiter notre article  Recherchons "petite maison dans la prairie". ! ; nous voulions, conformémemnt à la vocation de notre Réseau, évoquer une certaine ambiance "écolo", une athmosphère générale résultant de l'état d'esprit authentique des Eveillés propriétaires de gîtes.

Nous le constatons, il n'est pas facile de décrire conceptuellement la manière d'être et de faire qui anime les membres de notre Réseau. Mais cet état de fait est-il si anormal que cela ? Et bien non au contraire... il est parfaitement logique, et même rassurant. L'authencité, par définition, ne supporte pas d'être trop habillée ; plus elle est nue plus elle est elle-même. Seulement, elle doit simplement accepter que nous lui fassions porter quelques "vêtements" significatifs le temps que nous la fassions à nouveau reconnaître socialement !

Lien vers d'autres articles :   Des communautés "hippies"... une Communauté d'Eveillé. ;  Ethique pour tous, tous pour éthiques ! ; HIP ! hip ! hip ! Ethique ! ;  Vue "pratique" du Réseau. ;  Le marché éthique des "petits".

Lien-retour page d'accueil :  Accueil

 

Commenter cet article