L'Eveillé qui veut la fin veut les moyens !

Publié le par PH'ART

La conscience collective des Eveillés souffre d'un énorme complexe social ! Ce complexe c'est l'argent ! Comme la plupart des complexes psychiques profondément ancrés celui-ci trouve ses origines dans l'enfance. Qu'il s'insurge contre l'injustice sociale,  le manque de liberté, la souffrance animal,la pollution de la planète etc. l'Eveillé adolescent  a tendance à chercher dans la littérature sapientiale ( du latin sapientia, la sagesse ) l'échappatoire idéologique qui soulage sa conscience révoltée.

 

Nul doute que ce genre de littérature a pour lui de réelles vertus psychothérapeutiques. Mais il est un aspect du discours sapiental que nous-mêmes Eveillés occultons, du moins jusqu'à ce que la réalité sociale nous rattrape.

Nous nous enivrons tant des paroles spirituellement sages que nous en oublions de nous poser une question existentiellement fondamentale : de quoi vivent matériellement ces sages professeurs ? Jusqu'à ce jour, nous n'avons pas connaissance d'un sage qui aurait produit quoi que ce soit de matériellement concret tout en ne consommant exclusivement que de l'amour et de l'eau fraîche. Et puis d'ailleurs, même l'eau  il faut aujourd'hui la payer !

 

Qui sont ces sages qui ont le loisir de donner des leçons de vie idéales ? Et bien, ce sont sont des rois, des privilégiés issus de riches familles, les heureux protégés d'un généreux mécène, des anachorètes, des ermites se nourissant d'offrandes, ou encore des moines ou moniales insérés dans une structure matérielle religieuse. Tous ces sages relativement à l'abri du besoin ont en commun qu'ils prônent les vertus de la pauvreté matérielle et accusent franchement ou non l'économie financière comme étant mère de tous les vices et les maux sociaux.

 

Avez-vous remarquez que nous n'entendons plus en fait la parole de ses sages que pour nous distraire, comme on se distrait d'un bon film ? Ce n'est pas vrai diront certains spiritualistes, tentant de refouler un complexe comme le fait l'analysé au début de sa psychanalyse. Alors nous leur demandons pourquoi donc  ils continuent à se  rendre au bureau ou à l'usine ? Par nécessité bien sûr. Oui par nécessité parce qu'ils ne trouvent décidément pas dans les paroles des sages la nourriture matérielle nécessaires à leur vie humaine et sociale. Et oui, tous les Eveillés ne sont pas des rois ou des anachorètes !

 

Dénoncer la perversité de l'économie financière et puiser en son sein les moyens de la dénoncer c'est de l'hypocrisie ! C'est exactement comme dénoncer la malbouffe tout en faisant de la publicité pour les marques qui la produisent, ou de  réaliser un film dénonçant la famine produit avec un budget qui aurait permis de nourrir  pendant  plusieurs années cent ou mille des affamés filmés. Ne croyez surtout pas que nous pensons que c'est mal d'agir ainsi ! au contraire, nous affirmons que cela est une nécessité et que c'est justement le négation de cette nécessité qui est hypocrite !

 

Nous ne dénonçons pas l'argent en tant que moyens d'échange de compétences et de services entre citoyen mais le peu d'argent qui est destiné au oeuvres enchanteuses ou éthiques. Et surtout nous estimons qu'il faut mieux produire des oeuvres enchanteuses qui rapportent de l'argent permettant d'en refaire d'autres et d'autres encore que de n'oeuvrer qu'épisodiquement quand les subventionneurs le veulent bien !

 

Le but de notre Réseau est de faire ce qui est possible avec les moyens dont nous disposons ici et maintenant,  dans la société telle qu'elle est, et non de constituer une structure de plus pour illuminés qui se contentent de rêver d'un monde enchanté. En quoi le jongleur de rue serait-il plus virtueux que le jongleur du palais des rois ? En quoi l'enchantement de l'artiste serait-il plus authentique parce qu'il est produit dans une rue glauque qui sent la pisse et la bière ? En vérité il n'est pas un de ces artistes de rue qui refuserait l'offre de jouer sa partition dans le confort d'un palace et surtout de recevoir le cachet financier qui va avec !

 

Cessons de feindre aimer la pauvreté et de hisser comme un signe de raliement des Eveillés le drapeau de la vertu du renconcement matériel ; car sans moyen d'en vivre, nos produits enchanteurs ne dépassent les "murs" de la cour des miracles ! Ce n'est pas de "d'infirmes" sociaux qui sortent la nuit et disparaissent par enchantement le jour venu que la société désenchantée a besoin ; elle a impérativement besoin au contraire d'enchanteurs  qui se rendent visibles au grand jour afin de "soigner" les infirmités sociales et environnementales ! 

 

Voulez-vous faire preuve de sagesse socialement réaliste ? Alors utilisez votre conscience d'Eveillé à imaginer des projets éveillés et chercher ensuite les moyens de les réaliser et le moyen d'en vivre personnellement... et non pas le contraire ! sinon vous risquez d'attendre très longtemps, en général trop longtemps, que l'argent tombe du ciel. Notre Réseau porte un Projet pilote global ( produire de l'enchantement social et environnemental ) ; si le projet particulier que vous portez s'intègre rationnellement dans ce Projet pilote alors vous êtes un partenaire qui fournit un service  à votre Réseau... un prestataire de service quoi ! et un prestataire de services cela se paye ! Proposez déjà et nous verrons....

 

Lien vers quelques autres articles du blog :

 

Appel à projets Eveillés !

Bien commun = non-lucrativité ?

"Produire" des artistes-Eveillés.

Le "monde meilleur" des Eveillés.

"Dessinez" les circuits internes de votre Réseau d'Eveillés !

Le remède essentiel à la Crise : l'Enthousiasme !

 

 

Contact : s.phart@laposte.net

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article