Le marché éthique des illuminés !

Publié le par PH'ART

Sachez qu'il ne se passe pas une journée sans que le service de communication de notre Réseau social des Eveillés ne reçoive l'expression de la discrimination publique que doivent subir les "petits" du marché éthique - voir Le marché éthique des "petits". -.

Que nous reprochent donc les sceptiques radicaux ? - Nous nous permettons de les qualifier de la sorte car leurs critiques déconstructifs et arbitraires tournent justement autour de cette idée récurrente : nous sommes des illuminés, des utopistes ! - 

Voici comment nous définissons la vocation de notre Réseau sur la page d'accueil de ce site :

Nous sommes des "petits" artistes, artisans, agriculteurs, professionnels du tourisme, animateurs, thérapeutes, auteurs, etc., nous consommons, nous produisons, nous existons authentiquement "éthique"... mais ceux qui se chargent de nous représenter économiquement sur la scène sociale sont loin de l'être, eux, authentiquement "éthiques" ! Sous les "éthiqu-ettes éco-bio-solidairo-équitables", c'est l'état d'esprit même de notre marché qui étouffe ! 

Voyez-vous donc dans la vocation que nous revendiquons quelque chose qui pourrait justifier que nous soyons assimilés par nos charmants critiques négatifs à des illuminés, à des utopistes ? Il est alors pertinent d'en déduire que l'analyse critique et la curiosité culturelle de ces sceptiques radicaux  se résume à la lecture du titre de notre Réseau.

"Le Réseaux des Eveillés". Nous ne pouvons penser sérieusement que se soit la notion de réseau qui excite tant ces talentueux critiques négatifs ; où alors la mode sociale est véritablement à l'illumination ! Non, c'est beaucoup plus logiquement la qualité d'Eveillés qui nourrit leur médisance.

Eveillé. Le mot peut paraître aux premiers abord mal choisi, surtout dans une société qui chasse à nouveau les sorcières, et du même coup tous les magiciens de l'existence. Mais ce n'est pourtant qu'un mot, une étiquette que l'on colle sur un produit pour le rendre singulièrement visible parmi tous les autres disponibles sur le marché social. 

Nous avons logiquement supposé que nos chers critiques ne voyaient pas plus loin que le bout de leur nez ; mais imaginons que cela ne soit pas le cas, qu'ils nous qualifient d'illuminés après avoir véritablement appréhendé notre vocation telle que nous la décrivons sur notre page d'accueil. Cela voudrait dire quoi ? Et bien que la raison d'être de notre Réseau est d'autant plus fondée et pertinente !

Si effectivement "illuminé" qualifie péjorativement notre état d'esprit et notre volonté de produire "authentique", c'est que nous avons de bonne raison de réagir, non seulement pour protéger nos intérêts personnels mais aussi et surtout pour protéger ceux d'une éthique véritablement appliquée à tous les niveaux du marché social !

Espérons pour finir que ceux qui nous traitent d'illuminés ne soient pas les mêmes que ceux qui s'indignent bruyamment de l'état des rapports sociaux et de celui de la planète !  Parce que, si cela est la cas, les industriels colleurs d'étiquettes qui sonnent bio, écolo, équitable, etc. ont assurément encore de très beaux jour devant eux !

Lien-retour vers la page d'accueil : Accueil

Liens vers d'autres articles significatifs : Un marché de l'art et de l'artisanat authentique ! ; Un marché "écolo-bio" authentique ! ; Le marché éthique des "petits". ; Un Réseau social traditionnel.

 

Commenter cet article