Les sources d'émerveillement.

Publié le par PH'ART

La société désenchantée et à l"image de la majorité des individus qui la composent. Plus la somme des individus incapables de s'émerveiller augmente moins la société est potentiellement capable de produire de l'émerveillement. Produire de l'émerveillement implique d'être soi-même capable de s'émerveiller.

Sous prétexte de lucidité responsable, l'homme croit raisonnable de reléguer l'émerveillement au rang de loisir, à celui de privilège enfantin ou pire, quand il habite l'adulte, à une tare infantilisante. Or, nous le répétons, la logique spirituelle est implacable ; plus la conscience collective se désenchantera plus l'existence sur le plan matériel sera désenchantée !

Mais posons-nous la question, où sont les sources d'émerveillement ? Et bien les sources d'enchantement sont précisément là ou l'enfant et l'Eveillé viennent se ressourcer existentiellement. Pas plus que l'adulte aigri et spirituellement morbide qui se pense plus lucide que les autres, l'enfant et l'Eveillé ne sont à l'abri des contraintes et maux que la Vie impose à la condition humaine ; seulement, ni l'enfant ni l'Eveillé ne rejette la lumière sous prétexte que l'obscurité existe.

Voyons quels sont les "objets" qui enchantent ou émerveillent l'existence de l'enfant ou celle de l'Eveillé. Bien entendu, les "objets" enchanteurs qui émerveillent l'enfant ne sont pas toujours formellement semblables à ceux qui émerveillent l'Eveillé. Mais si nous les observons de plus près nous pouvons constater qu'au-delà de leurs formes ces "objets magiques" véhiculent la même "substance" vitale, l'Enthousiasme.

La nature, l'artisanat, l'art dans le sens large... les matériaux que nous pouvons travailler pour en sublimer objectivement l'enthousiame brut  et le formaliser en des "objets" publiquement "consommables" ne manquent assurément pas. Les techniques particulières ne manquent pas non plus pour que chaque "animenchanteur" trouve le moyen personnel de participer à la diffusion en masse de l'enchantement  ! Contact : s.phart@laposte.net

Lien vers un autre article : Le marché éthique des illuminés !  

Commenter cet article