Marre des moralisateurs de l'Ethique !

Publié le par PH'ART

" Le démon dit : laisse-moi d'aider. L'Ange dit : Je t'aide." Extrait de Le Prophète de Khalid Gibran. D'une manière plus terre à terre,  nous nous dirions " Les conseilleurs ne sont pas les payeurs ". Manisfestement cet adage s'applique aux moralisateurs de l'Ethique ! Nous en avions déjà parlé ici -  Equitable...mais pas trop !.

Il ne se passe pas un jour sans qu'une personne venant de découvrir notre Réseau s'écrit triomphalement  " 15% de commission !", comme s'il venait de découvrir un vice caché et que sa révélation avait valeur d'une charge dans un procès inquisitoire publique. 

Se faire le chantre des producteurs de biens et services éthiques est une chose ; agir concrétement pour les aider à vendre leurs produits en est une autre. Ce fameux "15 % de commission" n'a rien d'un vice caché, c'est une nécessité de principe !

Pas de droit d'entrée, pas de cotisations d'adhésion, pas de publication payante, promotion gracieuse des produits... tout est gratuit dans notre Réseau tant que les membres n'en retirent pas concrétement un profit financier.

A partir du moment où un membre bénéficie matériellement de son adhésion participative au Réseau, il est tout de même normal, ETHIQUE, qu'il lui en reverse une partie matérielle pour assurer la continuité du processus !

Vous, grands Conseilleurs de l'Ethique, qui vous indignez dès qu'il est question de sous, sachez que dans la vraie vie, des personnes authentiquement éthiques elles, "crèvent la dalle", justement parce qu'elles n'ont pas de sous ! Alors, de grâce, laissez-nous faire au moins quelques sous... et accepter d'en reverser une partie à ceux qui nous y aident ! 

 

Lien vers d'autres articles :  Placez-vous sur votre marché ! ; Business is... éthique ! ; Une affaire de goût ! ; Parole authentique ! ; Avant de vouloir "changer le monde" ! ; Equitable...mais pas trop ! ; Entendons-nous bien !

Commenter cet article

erliahou59 17/02/2012 15:29


Et oui, tout ce qui est gratuit est souvant sujet aux vénaux qui se gavent des produits. Maintenant , il est juste et honorable de recevoir une contre partie financiere permettant de vivre comme
tout le monde de nos Arts pratiqués.


Un exemple trés concret et personnel, je suis partie pendant 3 semaines pour aider plusieurs personnes, le voyage m étant offert gratuitement , je n ai pas eu trop de difficultés. Mais , car il y
a toujours un Mais, arrivant sur place pour 2 exorcismes , 1 bénédiction et dégagement d un lieux 0 euro de don, voila ce que mon travail ma permis de gagner 0 euro. Pire , sur place il faut
dépenser , métro 35 euro, nourriture 180 euros , trains pour aller de Nice a Marseille 60 euro , ce qui donne un résultat de 275 euros + frais de commission de la banque au vu des retrait sans
soldes + 105 euros merci le Crédit Mutuel. Ne vivant qu avec le strict minimun 484, devant payer un loyer de 330 euro , edf 21, assurance 45, abonnemant internet 46 , retour sur lille faire des
courses 97 euros, résultat je suis a découvert de +300 euros.


Alors aider oui ok pas soucis , mais se faire aider aussi serait ds la normalité des choses surtout avec le fait qu aprés mon départ les choses sont réglées au vu des soucis auquels on m avait
convier d intervenir.


Conclusion , la charité ca paye plus et aujourd  hui la gratuité n 'est plus possible Même pour des homme de bien combatant des les force ténébreuses. Mais ou va l'homme ?


Il est normal que notre réseau demander une contribution qui permettra de vivre comme tout le monde!

PH'ART 17/02/2012 16:04



Rien à ajouter ! Merci.