Créons nos richesses !

Publié le par PH'ART

Créer des richesses ! On entend beaucoup parler en ce moment de la création de richesses ; mais cela veut dire quoi en fait ? Sachons d'abord que quand on parle de création de richesses en langage social, on ne pense pas aux "richesses" de l'esprit ou du coeur ! La richesse est en science économique constituée par la somme des biens matériels dont dispose une entité pour satisfaire ses besoins. 

Si nous tendons bien l'oreille, nous pourrons peut-être entendre certains idéalistes crier que cette manière matérialiste de considérer les richesses "n'est pas normale", n'est pas humainement juste. Ils ont tort ! Dans la réalité, il n'existe aucun moyen de coeur ou d'esprit qui puisse suffir à satisfaire nos besoins, ne serait-ce que nos besoins primaires, manger, boire, se loger, etc. ; la meilleur preuve est que même le plus ascète des ascètes "fait la manche".

Ensuite, on peut bien dire que tout cela est la faute du principe de propriété, que l'on pourrait trouver tout ce que l'on veut dans la nature pour vivre si tout était librement accessible. Oui bien sûr, ! on peut y croire en rêve ; quand on voit que deux bébés se battent naturellement rien que pour un bout d'espace sur le sol ! On peut bien sûr philosopher sur ce thème mais pas ici sur ce Réseau ; ce n'en est pas la vocation.  

La vocation de ce Réseau se fonde sur ce fait réaliste : que nous soyons artistes, artisans, agriculteurs, professionnels du tourismes, etc. - voir  Un panel d'activités enchanteuses.  - ou encore société gérante de ce Réseau, nous devons "gagner notre vie" ! Et comme il ne suffit pas de vouloir enchanter, de vouloir sincérement faire plaisir à autrui, pour gagner notre vie, nous devons créer nos richesses !  

Mais pourquoi donc devons-nous créer nos richesses ? Le fait de produire "quelque chose" avec une "bonne" conscience ne suffit-il pas pour recevoir ses richesses en échange ? Et bien non, à moins d'être né riche ou d'être entretenu par un mécène, cela ne suffit pas et nous le savons par expérience ! Nos richesses nous devons effectivement les créer, les inventer !

Que chacun participe à la création de ses richesses ! C'est précisément l'oeuvre sociale de notre Réseau. Mais comment crée-on des richesses ? Par le marché. Existe-il donc un marché d'enchantés et d'enchanteurs, un marché d'Eveillés ? Jusqu'à présent ce marché n'était qu'en esprit, idéologique. Certes, il existait par ci par là des circuits économiques privilégiants l'échange marchand de tel ou tel "produit de qualité" ; mais certainement pas un espace résolument axé non pas sur la qualité du produit mais sur la qualité "spirtuelle" du producteur !

Nous pouvons retourner le problème dans tous les sens, nous constatons qu'à partir du moment où un Eveillé dispose d'une technique qu'il maîtrise, et ce dans n'importe quel domaine d'activités, tout ce qu'il produit est de qualité enchanteuse. Nous pouvons même affirmer que la condition d'Eveillé, telle que notre Réseau la conceptualise de son mieux, est la véritable garantie existentielle de la production de tous les produits estampillés "bons pour l'humanité" ou" biens pour l'environnement".

Quand nous sommes Eveillés, avons-nous véritablement besoin d'une étiquette collée sur nos produits pour les reconnaître bons ou biens, en fait chargés d'Enchantement ? N'est-ce pas plutôt nous en tant qu'êtres humains, en tant qu'Existants qui devons nous reconnaître, ou plutôt nous co-naître avant de nous réduire au rôle de consommateurs de nos produits ?

La première richesse que nous devions créer était ce Réseau ; il est le support matériel nécessaire à notre reconnaissance sociale. Il s'agit là bien moins de nous faire reconnaître de la société à travers des campagnes de sensibilisation à l'Enchantement - chacun son rôle - mais de nous reconnaître nous socialement.

Où sommes-nous ? Où pouvons-nous trouver les biens ou les services, les richesses susceptibles de combler  à la fois nos besoins physiologiques et  nos besoins spirituels ( ou de conscience s'il on préfère ) ? C'est à ce questionnement que ce Réseau se veut répondre, non pas seulement idéologiquement mais aussi et surtout de manière appliquée, c'est-à-dire en mettant économiquement en rapport les Eveillés !

Lien-retour à la page d'accueil : Accueil  

 

Commenter cet article