Des réactionnaires radicaux dans la famille hippie ?

Publié le par PH'ART

Le consensus "hippie" n'a-t-il de valeur que tant qu'il ne rencontre pas d'opposition ? Si c'est le cas, alors ce n'est plus un consensus au sens propre du terme mais une simple mention démagogique de convention. Notre article - Hippie "façon ardéchoise" et cuisine familiale "hip".   a suscité, et c'est tant mieux, quelques réactions, comment dire ? réactionnaires... oui, c'est le mot juste.  

Nous savions notre famille "hip" plutôt tendancieusement (r)évolutionnaires ( politiquement parlant ) et progressistes ( spirituellement parlant ) ; mais nous ne la savions pas réactionnaire. Ce n'est pas un défaut bien entendu - chacun est libre de ses opinions - mais il en est autrement quand des "frères" s'opposent arbitrairement à la vocation de notre Réseau !

Un réactionnaire, qu'il soit hippie ou non, est une personne qui s'accroche à l'idée qu'il se fait d'une chose passée et s'oppose fortement à tout ce qui pourrait le faire douter de son idéal, voire même simplement le faire s'en interroger.

Qu'entend le réactionnaire hippie quand nous disons simplement dans l'article cité que la drogue et le libertinage ne caractérisent pas singulièrement la famille "hip" et qu'il n'est pas de fait pertinent d'en faire l'apologie publique ? Et bien, il entend cela comme une leçon de morale que viendrait inopportunément lui donner une autorité quelconque. 

Parmi les membre de la famille "hip" sont aussi dès le début des conservatistes d'une certaine qualité Ethique naturelle et spontanée. Ces hippies conservatistes ne s'opposent pas - c'est notre choix ! - à toutes formes d'autoritarisme mais à tout autoritarisme désenchanteur de Vie.

Le Réseau des Eveillés est membre en esprit de la famille "hip", donc, il aime et respecte par essence ses "frères spirituels" ; seulement, sa vocation spécifique est résolument de représenter les intérêts existentiels des hippies dans l'âme qui produisent au coeur même de la société policée.

Or, faire des moeurs de certaines communautés locales hippies l'image exclusive de la grande famille "hip" s'est justement ne pas respecter les intérêts des membres de notre Réseaux !  A ce titre, il faut considérer l'article en question comme un droit d'expression familiale !  

 

Liens vers d'autres articles :  Hippie "façon ardéchoise" et cuisine familiale "hip". ;  Du moine au hippie... ;  Punk attitude et Happy Flower. ;  Cela vous dirait une nouvelle saison "Happy Flower" ? ;  Les faits "hip". ;  La cigale hippie et la fourmi sociale. ;  "Hippies des champs" vs "hippies des villes". ;  Les "hippies", tous des ados ? ;  L'habit ne fait pas le "hippie" ! ;  L'autre côté de la "Rainbow family". ;  Ethique: le dire avec des pavés ou des fleurs ? ;  New-Âge, l'Eveillé ? ;  Les Eveillés, des hippies repentis ?

 

Commenter cet article